Technicien(ne) R&D

Emplois-types regroupés dans ce métier-repère

Analyste de laboratoire
Assistant(e) Chef de Projet R&D
Biologiste de laboratoire
Chimiste de laboratoire
Technicien(ne) Systèmes/Electronique
Technicien(ne) d'application
Technicien(ne) mécanique
Technicien(ne) matériel
Technicien(ne) d'études
Mission générale
Le/la Technicien(ne) R&D participe aux différentes phases de développement d’un projet de recherche et/ou développement. Il/elle réalise des analyses, des synthèses et des études selon une procédure ou protocole défini dans le respect de la réglementation et des normes QHSE applicables
Activités principales
  • Développement et mise en oeuvre de nouvelles techniques de recherche reproductibles.
  • Définition des tests de développement produits et d’évaluation technologique à pratiquer et des mesures à effectuer.
  • Réalisation de travaux techniques complexes de recherche (mesures, analyse, essais et/ ou dosage) selon le protocole et/ ou la procédure établis.
  • Détermination des valeurs des différents paramètres utiles pour l’exploitation des expériences.
  • Enregistrement du déroulement des expériences.
  • Observation, analyse, interprétation et commentaire des résultats obtenus.
  • Vérification des conditions de fiabilité de l’analyse scientifique et/ou technique, ainsi que de son innocuité.
  • Gestion du fonctionnement et du maintien en état (maintenance, métrologie) du matériel du laboratoire.
  • Rédaction des comptes rendus d’analyses/essais.
  • Réalisation de travaux techniques selon un protocole / une procédure.
  • Mise à jour des procédures / protocoles liés aux activités.
  • Proposition d'améliorations techniques et/ ou technologiques pour les expériences scientifiques ou pour les tests.
  • Maîtrise des risques sécuritaires ou environnementaux liés à la nature des techniques utilisées.
  • Renseignement des documents de suivi des expériences scientifiques et/ ou technologiques et/ ou techniques.
  • Reporting régulier de l'avancement de ses activités.
  • Réalisation d'une veille scientifique et/ ou technologique.
Activités éventuelles
  • Le secteur d’application des recherches fait varier l’activité du Technicien R&D: molécules et mécanismes biochimiques, biomarqueurs (médicament vétérinaire) mécanismes biochimiques, mise au point de nouveaux tests, de technologies d’analyses et/ou leur intégration dans un système complet (DIV), matériaux et matériels (DM).
  • Participation à l’élaboration et mise au point des méthodes d’analyses
  • Participation à la rédaction de la documentation de conception
Environnement
Rattachement hiérarchique variable selon la taille, l'organisation et les activités de l'entreprise: au sein d'une unité de Recherche, d'un laboratoire de recherche, d'un Service R&D.
Conditions de travail: Exposition au risque chimique.
Accès Métier
Médicament vétérinaire et DIV: Bac+2 à Bac+3 en biologie ou Diplôme d'Etat de technicien de laboratoire médical.
DIV, Technologies médicales et Dispositifs Médicaux : Bac+2 à dominante mécanique, électronique ou automatismes.
Formations complémentaires: DIV, Technologies médicales et Dispositifs médicaux: Formation en biologie pour les techniciens issus des sciences physiques et amenés à travailler à la conception de matériels.
Compétences attendues
Connaissances - savoir
Bien connaître les normes QHSE, l'environnement réglementaire de son secteur, les Bonnes Pratiques de Laboratoire
Connaître les méthodologies de recherche applicables à son domaine d'activité
Bien connaître les bases scientifiques liées à son domaine de recherche : biologie, physico-chimie, biochimie, chimie analytique, microbiologie, virologie, immunologie, physiologie, culture cellulaire, pharmacologie, ingénierie du vivant (ex : génie génétique et protéique), génie des procédés, galénique, toxicologie et immuno-toxicologie, biométrie et statistiques, informatique, électronique, mécanique, fluides, systèmes
Compétences comportementales - savoir-être
Esprit d'observation, d'analyse et de synthèse
Capacité à travailler en autonomie
Capacité à travailler au sein d'une équipe pluridisciplinaire/multiculturelle
Capacité à être en veille des évolutions technologiques/scientifiques
Compétences opérationnelles - savoir-faire
Concevoir et mettre en oeuvre une technique de recherche reproductible
Élaborer une méthodologie et des modes opératoires
Analyser et synthétiser les données et résultats obtenus, le cas échéant à l'aide de logiciels informatiques ou d'outils d'analyse
Détecter les incidents ou éléments inhabituels et nouveaux au cours de l’analyse scientifique
Comprendre les contraintes et les fonctionnalités bio-médicales attendues
Transmettre une information précise, en l'étayant sur des faits et données vérifiées
Utiliser les techniques et outils analytiques
Réaliser avec précision chacune des étapes d'un protocole établi
Identifier et diagnostiquer les dysfonctionnements et/ ou les anomalies et proposer des solutions pertinentes
Organiser son propre travail et le séquencement des opérations
Se conformer avec rigueur à des procédures définies pour sécuriser l'environnement de recherche
Lire et comprendre l'anglais scientifique
Secteurs d'activité
Dispositifs Médicaux et technologies médicales
Diagnostic in vitro
Médicament et réactif vétérinaire
Activités parapharmaceutiques et cosmétiques
Mobilité
Evolution: Technicien(ne) R&D dans une autre spécialité, Analyste de laboratoire, Biologiste de laboratoire, Chimiste de laboratoire, Attaché de recherche Clinique (nécessité de suivre une formation d'environ 6 mois), Formateur/ assistant client, Délégué à la promotion et à la vente, Assistant Assurance Qualité, Technicien Méthodes/Industrialisation.
Tendances d'évolution du métier
La fonction R&D a été soumise au même modèle de productivité que les autres fonctions des industries de santé. Une culture de la performance et de l’orientation «résultats» s’est imposée et les compétences ont évolué vers plus de gestion de projet (planification, suivi des livrables intermédiaires, anticipation des dérapages de calendrier et de coût…), intégrant également le suivi des ressources financières et humaines, de gestion de budget, ainsi que de gestion du risque. Un travail en collaboration étroite avec les équipes commerciales/ marketing et affaires réglementaires (intégrer les exigences réglementaires dès l’amont des projets de développement) est également nécessaire. Le renforcement des approches pluridisciplinaire et interdisciplinaire a également introduit une tendance au décloisonnement des équipes et des spécialités, ce qui nécessite le partage et le transfert de compétences entre équipes R&D, ainsi qu’une collaboration transverse plus forte. Les activités de R&D se réalisent par ailleurs de plus en plus en collaboration avec des partenaires extérieurs: start-up biotech, laboratoires universitaires, prestataires… Les équipes doivent plus que jamais apprendre à travailler en réseau et à l’international, développer un langage commun et savoir travailler avec des salariés issus de tous types d’environnements, de cultures et de pratiques différentes (startup, universités, hôpitaux, acteurs publics, prescripteurs, patients...). Ce nouveau contexte nécessite de développer son leadership, sa capacité à expliquer et à défendre un point de vue face à une diversité d’interlocuteurs, à travailler en mode collaboratif.