Technicien(ne) de production

Emplois-types regroupés dans ce métier-repère

Technicien de fabrication et/ou de conditionnement
Pilote de fabrication ou conditionnement
Mission générale
Le/la technicien(ne) de production réalise tout ou partie du procédé de fabrication d’un produit, évalue le bon fonctionnement des outils, la qualité des produits et assiste techniquement l’opérateur si nécessaire, dans le respect de la réglementation, des BPF, des règles environnementales, d’hygiène et de sécurité et des procédures.
Activités principales
  • Nettoyage et entretien des équipements et/ou du matériel.
  • Préparation et vérification des éléments nécessaires à la production (matières premières, produits, articles de conditionnement...).
  • Pilotage des opérations de production d’un produit.
  • Organisation de la circulation et gestion des flux des matières et des produits.
  • Réalisation des changements de format et des réglages (démontage, nettoyage, contrôle des outillages).
  • Réalisation des opérations de maintenance de 1er niveau (normes AFNOR).
  • Enregistrement et suivi des indicateurs de production (mesures ou visuels).
  • Renseignement et/ou vérification des documents de production.
  • Rédaction de toute ou partie d'un document de production (procédures, modes opératoires...).
  • Contrôle et suivi de la qualité des matières premières (en cours de production), des produits finis et mise en oeuvre de mesures correctives.
  • Formation, habilitation et tutorat des nouveaux opérateurs ou conducteurs de production.
  • Participation à des groupes de travail d'amélioration continue des procédures et des techniques .
  • Participation à la mise en place, à la validation et à la qualification des équipements, des procédures et des techniques.
  • Interface technique avec la qualité et l'engineering, en phase d'industrialisation et de modification d'équipements.
  • Support technique aux opérateurs.
Environnement
Conditions de travail: Horaires en lien avec l’activité de production souvent postés.
Gestes répétitifs, cadencés. Postures assis/debout. Port d’équipements de protection individuelle.
Rattachement hiérarchique: Animateur de production ou Responsable d'équipe de production.
Accès Métier
Diplômes:
BTS/DUT dans un secteur scientifique - chimie, biologie, technique.
CQP « pilotage de procédé de fabrication ».
Compétences attendues
Connaissances - savoir
Connaître les process industriels et le fonctionnement technique des installations et équipements
Maîtriser les réglages, l'entetien, le premier niveau de maintenance (Normes AFNOR)des équipements et/ou du matériel et l'outillage usuel
Très bien connaître les règles de bonnes pratiques (BPF), de qualité, d'hygiène, de sécurité, d'environnement et les procédures associées
Très bien connaître l'automatisme, l'électronique et la mécanique
Compétences comportementales - savoir-être
Savoir faire preuve de réactivité en cas d'anomalies ou dysfonctionnement rencontrés
Capacité d'adaptation pour intégrer les changements et les évolutions indispensables à son activité et son métier
Capacité à communiquer clairement par oral des informations et des consignes aux autres équipes de production
Être force de proposition de mesures correctives et de solutions d'améliorations ou d'optimisation dans son domaine de compétence
Faire preuve de rigueur dans ces interventions et dans le respect des procédures et des règles définies
Compétences opérationnelles - savoir-faire
Organiser et suivre la circulation des flux d'articles, de matières et de produits en appliquant les BPF
Organiser, planifier et prioriser le déroulement des différentes étapes de production dans le respect des des objectifs de productivité et de qualité
Transmettre les informations adéquates de manière réactive et fiable aux personnes concernées en cas d' incidents, anomalies et/ou dysfonctionnements
Maîtriser un système de production informatisé (Démarrer, conduire et arrêter une ligne de production)
Contrôler la conformité des propriétés chimiques et/ou biologiques d’un produit ou de ses composants au regard de spécifications données
Rédiger et contrôler les documents de production (procédures, modes opératoires...)
Analyser et interpréter des résultats de suivi d'indicateurs de productivité et/ou de qualité
Capacité à transmettre sa connaissance technique aux acteurs concernés
Travailler en partenariat avec des acteurs internes multiples (Groupes de travail, interface production et qualité)
Développer et entretenir des relations de travail partenariales avec les acteurs internes
Secteurs d'activité
Dispositifs Médicaux et technologies médicales
Diagnostic in vitro
Médicament et réactif vétérinaire
Activités parapharmaceutiques et cosmétiques
Mobilité
Mobilité transversale: Technicien formulation, Technicien de maintenance, Technicien assurance qualité, Technicien de laboratoire de contrôle, Technicien validation/qualification, Technicien HSE, Technicien méthodes, Technicien planning /ordonnancement.
A plus long terme (avec formation complémentaire le cas échéant): Technicien de développement industriel.
Evolution: Animateur d'équipe de production, Auditeur qualité.
Tendances d'évolution du métier
Les métiers de la production sont confrontés aux évolutions technologiques et à l’informatisation croissante des équipements de fabrication et de conditionnement, avec pour conséquence des compétences techniques renforcées en automatisme, électronique et mécanique, ainsi qu’en maintenance de premier niveau. La polycompétence devient la règle. Compte tenu du coût des chaînes de fabrication automatisées, les entreprises cherchent à maximiser l’utilisation des équipements. La tendance est à la généralisation du travail en continu, avec des roulements d’équipes (3x8, 5x8) imposant des changements de rythme de travail. La performance industrielle est recherchée par une optimisation des investissements et des processus. Cela implique la mise en place d’un suivi des indicateurs au niveau de chaque ligne de fabrication et de chaque équipe, les salariés sont associés à l’analyse des performances (amélioration du niveau de qualité des produits, réduction du taux de panne des équipements, réduction des pertes matières…), à l’identification des problèmes et à la recherche de solutions d’amélioration. Par ailleurs, les nouvelles générations de produits de santé nécessitent le développement de techniques spécifiques de fabrication et d’adapter les compétences en conséquence comme le génie biologique, l’utilisation des nanotechnologies, la maîtrise des procédés de bioproduction et de méthodes de conduite de process sophistiquées.