Technicien(ne) de Développement Analytique

Emplois-types regroupés dans ce métier-repère
Mission générale
Le/la Technicien(ne) de Développement Analytique est chargé(e) de développer des méthodes d'analyse et d'analyser des produits dans le cadre d'essais de développement.
Activités principales
  • Préparation des échantillons.
  • Mise en œuvre des techniques analytiques : HPLC, CPG, COT, Viscosité…
  • Interprétation des résultats.
  • Alerte sur les non-conformités ou les déviations, évaluation et proposition de solutions.
  • Rédaction des documents liés à l'activité : protocoles, rapports de validation et de développement.
  • Réalisation des essais analytiques dans le respect des BPF et des délais.
  • Participation à la validation des méthodes analytiques.
  • Participation à l’optimisation de la gestion et de l’organisation du laboratoire.
  • Validation des méthodes dans le respect de la réglementation.
  • Utilisation des réactifs et étalons valides et adaptés.
  • Prévision des besoins réactifs et étalons et organisation des approvisionnements.
  • Participation aux audits Clients et Inspections des Autorités.
  • Rédaction des monographies des produits.
  • Contrôle croisé des dossiers.
  • Rédaction des log books et des documents qualité.
Environnement
Horaires de travail en lien avec l’activité de production, dans le cas où le pôle R&D est intégré au site de production.
Exposition au risque chimique.
Protocole EPI à respecter.
Rattachement: Reponsable de laboratoire (N+1 ou N+2 si responsable d'études), et/ou Responsable d'études (N+1).
Accès Métier
Bac+2 ou Bac+3 Chimie organique et analytique Licence professionnelle en analytique
Compétences attendues
Connaissances - savoir
Bien connaître les normes QHSSE liées à l’utilisation des produits, l’environnement réglementaire de son secteur, les Bonnes Pratiques de Laboratoire
Connaitre les méthodes de calcul complexes et statistiques simples
Connaitre les méthodes complexes de chimie analytique dont chromatographie liquide et gaz, dissolution
Connaitre les méthodes de pharmacotechnie
Compétences comportementales - savoir-être
Sens des délais et du résultat afin d’évaluer et d’optimiser le temps et les moyens nécessaires pour la réalisation de ses activités dans le respect du planning.
Capacité à travailler en autonomie
Compétences opérationnelles - savoir-faire
Maîtriser les techniques et outils analytiques : HPLC, CPG, COT, Viscosité…
Maintenir le matériel en bon état
Savoir interpréter rapidement des résultats par rapport aux spécifications
Garantir la traçabilité et la fiabilité des données
Renseigner les dossiers et les documents de manière exhaustive
Lire et comprendre l'anglais technique
Organiser son propre travail et le séquencement des opérations
Travailler en équipe pluridisciplinaire
Rédiger des rapports techniques et consigner/présenter les résultats de ses analyses
Secteurs d'activité
Dispositifs Médicaux et technologies médicales
Diagnostic in vitro
Médicament et réactif vétérinaire
Activités parapharmaceutiques et cosmétiques
Mobilité
Evolution: Technicien(ne) R&D dans une autre spécialité (sous réserve d'un minimum de connaissances sur l'autre activité), Analyste de laboratoire, Biologiste de laboratoire, Chimiste de laboratoire, Attaché(e) de recherche Clinique (nécessité de suivre une formation d'environ 6 mois), Formateur/ assistant(e) client, Assistant(e) assurance qualité, Technicien(ne) méthodes/ industrialisation, Chargé(e) d'études (cliniques, pré-cliniques,analytiques,...), Responsable d'études.
Tendances d'évolution du métier
Dans la recherche de demain, les chercheurs sont hyperspécialisés. Mais en même temps il sont amenés à travailler avec des chercheurs d’autres spécialités sur des projets complexes. Les équipes R&D doivent plus que jamais apprendre à travailler en réseau et à l’international, développer un langage commun et savoir travailler avec des salariés issus de tous types d’environnements, de cultures et de pratiques différentes (startup, universités, acteurs publics, prescripteurs, ...). Ce nouveau contexte nécessite de développer son leadership, sa capacité à expliquer et à défendre un point de vue face à une diversité d’interlocuteurs, à travailler en mode collaboratif, dans un environnement international.